Nos revendications

Nous sommes des travailleurs/ses intermittent·e·s de l’emploi: artistes, technicien·ne·s du spectacle mais aussi travailleurs/ses précaires, retraité.e.s ou chômeur.e.s … Depuis le 11 Mars, nous occupons le Théâtre de la Cité à Toulouse et nous réclamons des droits sociaux garantissant nos salaires et nos revenus, pendant cette période de crise sanitaire et au-delà. Des dizaines d’autres lieux culturels sont occupés depuis cette date pour les même raisons.

Le retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage

La prolongation des droits à l’assurance chômage des artistes et technicien·ne·s du spectacle vivant et de l’audiovisuel, au delà du 31 Août 2021 et au minimum pendant un an après la reprise totale du secteur culturel

L’élargissement de cette mesure dès maintenant à tous les travailleur·e·s précaires, extras et saisonnier·ère·s entre autre, qui subissent les effets de la crise

Des mesures d’urgence pour garantir l’accès à toutes les travailleuses et travailleurs en emploi discontinu, mais aussi les autrices et auteurs, aux congés maternité et maladie indemnisés.

Des dispositifs d’aide à la diffusion sur tout le territoire régional et national, avec des moyens financiers et logistiques conséquents, Une autre politique publique de la culture qui réponde véritablement aux besoins de toutes celles et ceux qui la fabriquent.

Des moyens pour garantir les droits sociaux, retraite, formation, médecine du travail, congés payés, etc…, dont les caisses sont menacées par la baisse des cotisations sociales.

10 chômeur·e·s sur 10 indemnisé·e·s maintenant !