Appel à participation performance “Oh Oui En corps”

Nous, comédien.ne.s, danseur.se.s, circassien.ne.s, chômeur.se.s, musicien.ne.s, taxidermistes, plaquistes, révolté.e.s, professeurs et surtout occupant.e.s du théâtre de la cité appelons vos corps, vos chairs, vos os et vos entrailles à une performance artistique de masse ! Nous serons 80 personnes pour soutenir les revendications des occupant.e.s défendants la lutte pour les droits sociaux de tous et toutes.

Note d’intention de la performance :

C’est une rencontre entre nos forces créatrices et nos profondes envies de soutenir une lutte déjà en plein essor au sein des lieux occupés. La lutte se situe à l’intérieur de ces lieux. Investir l’extérieur et donner de la visibilité à toutes et tous devient nécessaire.

Les mesures politiques actuelles amputent et limitent les possibles de tous.te.s travailleur.se.s précaires dans tout secteurs confondus.

Aujourd’hui, nous sommes fort.e.s de nos corps et les possédons. Nous souhaitons rappeler ces forces vives qui nous animent et montrer qu’ensemble nous faisons corps autour d’une vision plus juste de la société.

Pour participer à cette performance, nous vous invitons à nous rejoindre le :

MERCREDI 7 AVRIL 2021
à 12h30
au Théâtre de la Cité à TOULOUSE

On aura besoin de gens pour effectuer la performance mais aussi de gens pour distribuer des tracts, assister les performeurs/ses, faire un peu de médiation avec les gens autours etc … N’hésite pas à t’inscrire en précisant que tu peux remplir ses rôles là.

Déroulé de la préparation  :

– 12h30 : rendez-vous au théâtre de la cité pour l’accueil des participant.e.s.

– Création de sous-groupes de 8 personnes et distribution des rôles (6 performeur.se.s, 1 bienveillant.e porteur.se des habits, 1 porte-pancarte des revendications).

– Maquillage entre groupes : l’idée est de se mettre en sous-vêtements et de découper les différentes parties du corps en pointillés au posca (comme la photo ci-jointe) pour symboliser l’amputation des droits sociaux nécessaires à notre existence. Cette proposition graphique est à l’image des schémas de la bête avant sa mise à mort à l’abattoir. Dans le souci de la sensibilité de chacun.e des participant.e.s, il est bien sûr possible d’adapter sa tenue (brassière, legging, short…. se rapprochant le plus possible de la couleur chair).

– Chorégraphie : nous vous proposons d’apprendre la chorégraphie chez vous via la vidéo ci-jointe, nous ferrons un point collectif le jours J, mais fais tes devoirs !

– Chaque groupe se rendra habillé au point de rendez-vous qui sera communiqué lors de la préparation.

Déroulé de la performance :

– Chaque groupe de 6 performeur.se.s se déshabille et donne ses vêtements à son porteur.se.

– Démarrage à 15h : chaque groupe partira d’un point différent pour arriver au même point de rendez-vous, selon un parcours tracé. Intention artistique du déplacement : le plus proche possible du sol : ramper, 4 pattes, danse au sol, rouler… ou comme tu le peux. Se déplacer au sol fait écho au poids des mesures sociales de plus de plus écrasantes.

– Au fur et à mesure du parcours, le déplacement va vers une verticalité. Arrivés au point de rdv, les groupes n’en forment plus qu’un, et chaque individu a retrouvé une verticalité totale. Nous ne sommes pas morts, bien au contraire !

– Temps silencieux en suspend où l’on fait corps ensemble face à l’espace environnant et la jungle urbaine. Debout, verticaux, en respectant les distances sanitaires, dans des directions différentes.

– Début de la musique : les porte-pancartes et porteur.se.s circulent d’un pas dynamique entre les performeur.se.s pour mettre de la peinture gouache dans leurs mains présentées paumes vers le ciel. Transformation rapide (30 à 45 secondes) des corps avec la peinture, de couleurs différentes, étalée sur tout le corps pour recouvrir les stigmates de la politique capitaliste.

– court instant de silence : top pour le moment chorégraphié.

– La musique se relance : chorégraphie (pulsion de vie !)

– Fin de la musique : immobilité des performeur.se.s et des porteur.se.s de pancartes et déclamation par la porteuse de parole du texte politico-poétique basé sur les revendications des lieux occupés (environ 1mn).

– Fin de la performance : retour ensemble au théâtre de la cité.

Point technique :

Nous nous chargeons de fournir un maximum de matériel (POSCA noir et/ou blanc pour écrire sur les corps, peinture gouache) mais si tu as ce genre de matos c’est bienvenu. Prévoyez de venir avec des vêtements qui ne craignent pas. Et n’oublie pas ton masque !

Lien vers la vidéo et la chorégraphie à apprendre :

Les inscriptions se font en utilisant le formulaire de contact de la commission actions ici: http://www.occupationtoulouse.org/commission-actions/

Nous avons besoin de forces vives, si tu t’inscris, tu viens !! Si tu viens, tu es inscrit !

Cet acte politico-poétique est ouvert à tous.tes sauf les fachos, les homophobes, transphobes, racistes, sexistes…

Fais tourner cette info, Occupe ta vie, ramène ton cul !

Gisèle, Jean-claude, Marion, Jacques, Mariem, Proserpine, Lucas, Louna, Amir, Jennifer, Léa, Léo, Michelle, Dominique, Gérald, David, Olive et tom, Paul, Marie, Gabriella, Francesco, Casimir, Gruss….